Le deuxième trimestre : une étape cruciale dans la scolarité de votre enfant !

Entre la fatigue qui s’installe et le stress qui monte, le deuxième trimestre est réputé le plus difficile pour les élèves. Du primaire au lycée, voici les conseils des enseignants ABC COURS pour ne pas couler.

Le deuxième trimestre est aux élèves un passage difficile à négocier, au milieu d’une route encore longue avant l’arrivée. C’est maintenant que vont être abordées les nouvelles notions plus difficiles, après un premier trimestre davantage consacré à la reprise des acquis.
Les plus âgés, qui voient s’approcher l’échéance du brevet, de l’orientation ou du bac, doivent aussi composer avec le stress, d’autant plus grand cette année que le deuxième trimestre paraît bien court. Pour les Franciliens de la zone C, les prochaines vacances sont dans un mois. Les terminales devront se dépêcher de briller pour espérer un bon dossier post-bac. Comment ne pas couler ? Des enseignants ABC COURS ont accepté de dresser la liste des bonnes résolutions… qu’ils conseillent à leurs élèves.

1/ Soigner son langage

En fait… c’est non ! Cette locution « est en train de devenir une épidémie, plus un enfant ne commence une phrase sans dire en fait ! » Et d’appeler les plus jeunes à « écouter les autres » et à « soigner leur langage, en adaptant le registre à la personne à qui l’on parle ».

C’est non seulement une politesse, mais aussi une chance de plus de réussir une scolarité de plus en plus tournée vers l’expression. Cette année, les élèves de 3e étrenneront une épreuve orale inédite de quinze minutes au brevet, sur un projet interdisciplinaire travaillé en classe.

2/ Déjeuner le matin

La somnolence est l’ennemi à combattre en hiver, quand le cours commence et que dehors le jour n’est guère plus levé que les paupières des élèves. La solution passe évidemment par la bonne résolution de se coucher tôt, et prendre un vrai petit déjeuner le matin pour rester attentif toute la matinée. La réussite des enfants tient aussi au temps qu’ils passeront loin des écrans de leurs télévisions, consoles ou smartphones, pour mieux développer leur curiosité, s’intéresser et s’interroger sur ce qui les entoure.

3/ Lever le doigt

Il faut être actif en cours et se réveiller un peu ! Participer oblige à formuler sa pensée, c’est un petit effort pour un retour sur investissement énorme. Mais l’assiduité en classe n’évite pas le travail à la maison, même en primaire. Les devoirs écrits sont certes interdits, mais la relecture quotidienne des leçons est, elle, fortement conseillée.

4/ Chercher sa voie

On ne retient bien que ce qu’on aborde avec plaisir : des élèves qui ont du mal à se motiver ont intérêt à chercher vite un moteur pour s’intéresser à ce qu’ils voient en classe. Il n’y a rien de tel pour réussir que de travailler pour soi. Certains élèves se révèlent complètement quand ils ont trouvé ce vers quoi ils ont envie d’aller, un métier, ou juste un domaine d’études.

Dès le collège, les ados ont intérêt à écumer les salons de l’orientation, organisés partout en France, et souvent au sein même des établissements.

5/ Commencer à réviser

Il est important de se fixer un moment dans la journée, une heure par exemple avant le dîner, consacrée systématiquement au travail scolaire, y compris le dimanche et pendant les vacances.
Pour tous les élèves préparant des examens tels que le Brevet ou le Bac il est crucial de réviser au fur et à mesure les leçons pour deux raisons.

  1. Cela permet de revoir les notions mal assimilées en cours et du fait demander une aide pour combler ces lacunes.
  2. Votre enfant sera moins stressé à l’approche des examens.

Pour aider votre enfant à réussir son deuxième trimestre un enseignant à domicile pourra revoir les leçons vues en classe, aider votre enfant dans la méthodologie de travail, l’aider à s’organiser dans ses devoirs pour arriver serein le jour des contrôles et des examens.

By | 2018-01-23T14:10:37+00:00 23 Jan, 2018|soutien scolaire à domicile|Commentaires fermés sur Le deuxième trimestre : une étape cruciale dans la scolarité de votre enfant !