Vacances scolaires : ce qui change

La modification de la répartition des académies dans les zones de vacances.

Le projet de refonte de l’école du gouvernement n’est pas sans impacter le calendrier scolaire. Beaucoup d’entre vous nous posent régulièrement des questions et ont besoin d’éclaircissement. Abc Cours à domicile vous parle de ce qui change au niveau des académies pour les vacances scolaires.

Depuis l’année scolaire 1964-1965, la France métropolitaine est divisée en deux, trois ou plusieurs zones à l’exception de l’année 1970-1971, qui ne comportait qu’une zone unique. Durant les seules années 1980-1981 et 1981-1982, les calendriers ont été fixés localement par les services académiques d’où l’existence de nombreuses zones.

Le calendrier scolaire triennal soumis au Conseil supérieur de l’éducation met en œuvre le principe du zonage, avec trois zones de vacances A, B et C, pour les vacances d’hiver et de printemps et la rotation de ces zones.

Ce zonage est sans rapport avec la question de l’organisation administrative déconcentrée du ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, qui fait l’objet d’une réflexion conduite par le ministère et l’IGAENR.

Vacances scolaires : Les nouvelles zones applicables à partir du 1er janvier 2016

Le zonage ne valant que pour les vacances d’hiver et de printemps, le calendrier scolaire triennal intègre une modification de la répartition des académies métropolitaines entre les trois zones à partir de l’année scolaire 2015-2016, en cohérence avec l’entrée en vigueur de la loi n° 2015-29 du 16 janvier 2015 relative à la délimitation des régions, aux élections régionales et départementales et modifiant le calendrier électoral créé à compter du 1er janvier 2016.

Assurer un équilibre dans les flux de voyageurs vers les zones alpines les plus fréquentées

De manière complémentaire à la mise en cohérence réalisée, le calendrier scolaire triennal intègre une répartition des académies métropolitaines permettant une meilleure répartition des flux entre les territoires sur toute l’année et, en particulier, le meilleur équilibre des flux vers le massif alpin sur la saison d’hiver.

Le regroupement en trois zones proposé au CSE, a été réalisé sur la base des flux constatés sur les dernières années, saison par saison, à partir des zones de départ des vacanciers, en particulier à partir de l’enquête “Suivi de la demande touristique des Français” (SDT) réalisée par le ministère en charge des transports. À partir de ces travaux, qui permettent d’identifier actuellement un “surplus” de voyages dans les Alpes du Nord pour la zone A (40 % des voyages), une meilleure répartition des voyages pour ce massif a été recherchée.

By |2016-01-22T08:34:02+00:0025 Jan, 2016|soutien scolaire à domicile|Commentaires fermés sur Vacances scolaires : ce qui change