Les élèves français sont les plus mauvais d’Europe en maths

 

Les résultats de l’étude internationale TIMSS (Trends in mathematics and science study) sont tombés ce mercredi et ils sont sans appel. Les petits Français sont mauvais en mathématiques, au point qu’ils affichent les pires résultats de l’Union européenne.

Ils excèdent souvent les cinq heures de mathématiques hebdomadaires préconisées et pourtant, les résultats ne sont pas là. Selon l’étude TIMSS, menée en France pour la première fois depuis 1995 sur des élèves de CM1, les jeunes élèves Français sont mauvais en maths.

 

Ils sont loin derrière l’Allemagne, l’Irlande du Nord, l’Angleterre et l’Italie. Avec 488 points en mathématiques, ils affichent les pires résultats de l’Union européenne, dont la moyenne est de 527. En sciences, ce n’est pas beaucoup mieux puisqu’ils ne dépassent qu’un seul pays: Chypre.

“Le maître de ma fille a avoué que le niveau a baissé”, confie une mère que les scores médiocres n’étonnent pas. Pour cette étude de niveau centrée sur les mathématiques et les sciences, à laquelle ont participé 600 000 élèves à travers le monde, 8.000 écoliers français de CM1 ont été testés, ainsi que 8.000 lycéens de terminale scientifique. Tous sont issus de 150 établissements publics et privés.

Qu’est-ce que le TIMSS?

Le TIMSS (Trends in mathematics and science study) est une enquête de niveau qui est menée tous les quatre ans et se fonde exclusivement sur les performances dans les matières scientifiques.

La tête du classement mondial en maths est occupée par cinq pays d’Asie du Sud-Est: Singapour, Hong Kong (qui appartient à la Chine), Corée du Sud, Taïwan, Japon. Le premier pays de l’Union européenne est l’Irlande du Nord, à la 6e place.

Dans le cadre de cette enquête, les élèves de CM1 ont dû résoudre une série de problèmes à l’aide d’opérations (telles que les multiplications ou les soustractions) en utilisant des nombres entiers ou décimaux. Outre le test de niveau, les enseignants ont dû répondre à des questionnaires sur leurs pratiques pédagogiques.

Plusieurs pistes sont avancées pour expliquer le décrochage des élèves, notamment le manque de formation des maîtres. Francette Popineau, co-secrétaire du syndicat d’instituteurs Snuipp-FSU, explique que “ceux dont les élèves sont mal évalués ont reçu moins de formation qu’ils auraient dû. Ils apprennent par eux-mêmes, font au mieux mais n’ont pas la certitude de faire ce qu’il faudrait”.

Pour changer la pédagogie, depuis trois mois, les enseignants ont de nouveaux programmes tendant à rendre l’enseignement des mathématiques à la fois plus concret et ludique. Mais les effets de ces nouvelles méthodes ne seront mesurables que d’ici quatre ans, lors des prochaines études. Le ministère de l’Education nationale doit commenter ces résultats dans la journée de mardi.

Pour pallier à ces mauvais résultats, ABC COURS propose des cours sur mesure de mathématiques pour tous les élèves de primaire, en mettant l’accent sur la pédagogie et l’expérience de nos enseignants. Que ce soit des notions mal assimilées, des problèmes de méthodologie ou bien un manque de confiance en soi, ABC COURS saura de par la qualité de ses intervenants faire progresser votre enfant pour qu’il atteigne les objectifs fixés.

Avant la mise en place du 1er cours à domicile, nous proposons une évaluation gratuite à domicile ou en agence de Cagnes/Mer, dans le but de rencontrer votre enfant, dresser un bilan de ses lacunes pour par la suite vous proposer l’enseignant adéquat aux besoins.